• À peine la journée commencée et .. il est déjà six heures du soir. A peine arrivé le lundi et c'est déjà vendredi. et le mois est déjà fini. … et l'année est presque écoulée. et déjà 40, 50 ou 60 ans de nos vies sont passés. et on se rend compte qu’on a perdu nos parents, des amis. et on se rend compte qu'il est trop tard pour revenir en arrière ... Alors.. Essayons malgré tout, de profiter à fond du temps qui nous reste... N'arrêtons pas de chercher à avoir des activités qui nous plaisent... Mettons de la couleur dans notre grisaille... Sourions aux petites choses de la vie qui mettent du baume dans nos cœurs. Et malgré tout, il nous faut continuer de profiter avec sérénité de ce temps qui nous reste. Essayons d'éliminer les "après" ... je le fais après ... je dirai après ... J'y penserai après ... On laisse tout pour plus tard comme si "après" était à nous. Car ce qu'on ne comprend pas, c'est que : après, le café se refroidit ... après, les priorités changent ... après, le charme est rompu ... après, la santé passe ... après, les enfants grandissent ... après, les parents vieillissent ... après, les promesses sont oubliées ... après, le jour devient la nuit ... après, la vie se termine ... Et après c’est souvent trop tard.... Alors... Ne laissons rien pour plus tard... Car en attendant toujours à plus tard, nous pouvons perdre les meilleurs moments, les meilleures expériences, les meilleurs amis, la meilleure famille... Le jour est aujourd'hui... L'instant est maintenant... Nous ne sommes plus à l'âge où nous pouvons nous permettre de reporter à demain ce qui doit être fait tout de suite. Alors voyons si vous aurez le temps de lire ce message et ensuite de le partager. Ou alors vous le laisserez peut-être pour.. "plus tard"... Et vous ne le partagerez "jamais"

    5 commentaires
  • Quelques clés pour favoriser le changement et « déployer » ses ailes

    Notre survie émotionnelle passe obligatoirement par la confrontation à ces attachements.

    Nous savons que personne ne nous a appris le langage de l’au revoir.

    Pourtant, tourner la page fait partie de la vie, et pour avancer, nous devons savoir renoncer à ce que fait mal, à ce qui ne sert plus à rien, à ce qui ne nous aide plus à grandir.

    Apprenez à être responsable de votre vie.

    Prenez-en les rênes sans attendre de sauveur.

    Personne ne peut plus vous aimer que vous-même, personne n’a plus le droit de vous sauver de

    ENVOLEZ VOUS

    ce qui vous fait du mal que la personne formidable que vous voyez dans le miroir chaque matin.

    Pleurez la perte.

    Vous avez complètement le droit de décharger la douleur, car le désamour fait mal, car le fait de savoir que nous ne sommes plus utiles dans ce travail, dans cette situation, ou estimé dans ce groupe génère de la douleur. Lâchez-vous et pleurez.

    Echafaudez un plan pour votre futur immédiat.

    Ne commettez pas l’erreur de penser « que va-t-il advenir de moi ? » ou « tout est perdu ». Contrôlez les pensées fatalistes et semez des graines dans ce présent, en pensant seulement au futur immédiat.

    Ne vous levez pas un seul jour sans avoir un objectif concret, défini, satisfaisant et facile à accomplir. Crées des rituels simples.

    Quand le désespoir ou la frustration refont surface, servez-vous de ces rituels, ce sont eux qui peuvent vous aider.

    Sortez marcher, allez voir quelqu’un, dessinez, écrivez, lisez, courez…

    Ce type d’exercices a pour finalité de « briser » le cycle des pensées obsessives grâce à des activités libératoires et guérisseuses.

    Des rituels du cœur pour vous libérer l’esprit.

    Parfois, il suffit d’utiliser de simples visualisations.

    Imaginez-vous tel que vous aimeriez être : libre, détendu-e, avec l’âme tranquille et réceptif-ve à tout ce que demain vous réserve : le bonheur que vous méritez.

    Alors, volez !


    1 commentaire

  • 7 commentaires
  • ON PREPARE NOEL

    ON PREPARE NOEL

    ON PREPARE NOEL

    ON PREPARE NOEL

    ON PREPARE NOEL

    ON PREPARE NOEL


    1 commentaire

  • 5 commentaires

  • votre commentaire
  • FETE DE LA MUSIQUE

    FETE DE LA MUSIQUE

    FETE DE LA MUSIQUE


    1 commentaire
  •  


    2 commentaires

  • 1 commentaire

  • 3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires