• Il était une fois un poème avec des yeux, un nez, un sourire.

    C'est souvent ainsi que ça commence.

    D'abord on est tout poésie (rappelez-vous),

    on ne sait pas ce que c'est (et d'ailleurs qu'est-ce que c'est?), c'est nous.

    Les enfants ne sont pas tous poètes, les enfants sont la poésie.

    Surtout les tout petits, ceux pour lesquels

    "il faut une loupe ou un coeur de mère pour les voir"

     

     

    Plus tard, la poésie c'est un monde familier.

    Quel enfant s'étonnera qu'un clin d'oeil se transforme en étoile filante?

    Mais petit à petit elle rentre dans les cahiers d'école, on prend un peu ses distances.

    Si la transition se passe bien, la complicité entre l'enfant et la poésie sera durable;

    il est même de grandes chances qu'à l'adolescence on flirte en cachette avec elle,

    et il arrive même qu'on ne la quitte plus jamais.

     

     

    Alors sinon il faut la ré apprivoiser, c'est plus difficile

    (mais pas impossible, rassurez-vous...)

    C'est pour cela qu'il est si important d'alimenter l'étincelle avant qu'elle ne s'éteigne,

    de rappeler aux enfants qu'apprendre par coeur c'est apprendre avec son coeur,

    c'est mettre dans son coeur des mots de toutes les couleurs pour quand il a froid.

     

     

    Il faut faire passer le message aux enfants qui grandissent :

    "Enfants, ne fermez pas les portes de votre imagination,

    les serrures rouillent trop facilement.

    Enfants, prêtez-nous vos mots, prêtez-nous vos rêves

     

     


    2 commentaires
  •  

    LES CHEVAUX SAUVAGES

    LES CHEVAUX SAUVAGES

    Près du ruisseau à l'Orée du petit bois ;

    Allongé sur le flanc la tête encore sur l'herbe fraiche de la prairie .

    Il s'étire devant sa maman , une jolie jument à la belle robe rousse .

    Parée de sa longue criniére et d'une belle queue , blondes comme les blés mûrs .

    D'une douce caresse de ses levres , et du souffle de ses naseaux doucement ,

    elle réveille ce bel endormi .

     

    Autour d'eux comme pour monter la garde .

    De beaux étalons et juments serrés les uns contre les autres forment une barriére .

    Nul ne peut s'approcher , d'un pas lent ils s'avancent vers l'intrus ;

    Et de quelques hénissements le font vite reculer .

    Pas un chien ne s'approche du petit .

    Seules quelques juments viennent à tour de rôle renifler ce beau petit poulain .

     

     

    Gage de leur avenir ou peut être celui du troupeau , lentement il reléve la tête .

    Les doux rayons du soleil qui se léve , viennent le réchauffer .

    Et le cri des corbeaux qui veillent à l'entour inquiétent ce petit groupe , qui s'écarte un peu

     Pour laisser la place au plus bel étalon , qui à son tour , vient voir le fruit de ses amours .

    Merveille de la prairie qui attends son petit prince .

    Dans ce doux matin fébrilement , il se léve sur ses pattes tremblantes .

    Vivement encouragé de la tête par sa maman .

    Et vite il recherche , à la têter goulument .

     

     

    Spectacle indiscret d'une vie qui vient de prendre sa place .

    Cette révélation nous laisse espérer dans cet espace vierge , beaucoup de nouvelles vies .

    Le soleil monte dans le ciel , et le groupe maintenant se sépare .

    Laissant seul le petit nouveau né et sa maman maintenant occupé par sa tétée .

    Tandis que caline sa maman l'encourage a continuer .

    De sa longue queue qu'elle agite sans discontinuer , en permanence elle chasse .

    La nuée d'insectes venus les importuner , qui cherchent aussi un peu de nourriture .

    Et protége son petit des piqûres et de leurs assauts incessants .

     

     

    Ainsi la vie qui vient de paraître , se déroule dans le calme et la quiétude de ce bord de lac .

    Tandis que le temps passe inoxérablement .

    Nous faisant apprécier doublement ce bel instant .

    Que la chance par bonheur , nous a fait voir .

     

     

    Et la vie reprends et continue , s'activant le long du chemin .

    Dans les eaux du lac , au milieu des roseaux , dans les airs , aux caprices du vent .

    Dans les bois et les champs environnants .

    Sans savoir ce que nous réserve demain .

    AF494 (egypto-044)

     


    2 commentaires
  •  

    L'AMOUR FOU

    L'AMOUR FOU .

    TOUT EST COMME UN RÊVE QUI SE FAIT VIE .

    ET TOUT CET AMOUR NOUS GARDE CETTE ENVIE .

    DE VOUS RETROUVER TOUJOURS BELLES POUR NOTRE DESIR .

    ON VOUS AIME ET TOUT N'EST QU'AMOUR QUAND ON PENSE A VOUS ...

    A CHAQUE INSTANT QUI PASSE .

    LE PLAISIR DE VOUS VOIR .

    TOUJOURS BELLES , DESIRABLES A SOUHAITS .

    NOUS PLONGE DANS CE RÊVE .

     

    POUR NOUS PLUS QUE PARFAIT .

    QUI NOUS DONNE CETTE ENVIE .

    DE NE PLUS VOUS QUITTER .

    SOMBRER AVEC VOUS ...

     

    DANS LE ROYAUME DE L'AMOUR .

    NE FAIRE QU'UN AVEC VOUS .

    VOUS AIMER ENCORE ET TOUJOURS .

    FONDRE NOS ÂMES POUR L'ETERNITE .

     

    DECOUVRIR LA VERITE ET LE PARADIS .

    FAIRE DE NOS CORPS L 'UNION PARFAITE DE LEUR DESIR .

    ET DANS LE CIEL MONTER TRES HAUT .

    POUR DECOUVRIR ENFIN LA PAIX ET LE REPOS .

     

    NOS COEURS UNIS A JAMAIS .

    POUR LIER CE SERMENT PUR ET BEAU .

    QUI EST L'AMOUR FOU .

    LUMIERE DES AMANTS AU MONDE .

     

     

    QUI D'UN REGARD S'AVOUENT SANS DETOURS .

    LEUR BEL AMOUR .

    ESPERANT COMME DANS LES SONGES .

    QU'IL EXISTE ET SE REVELE UN JOUR .

    AF456 (egypto-044)


    1 commentaire
  • LE JOUR DES DEESSES

    Message venu du ciel en mon esprit .

    Le soleil en mon coeur et le ciel ouvert à mes yeux .

    Devant ce lac lumineux aux reflets d'argent .

    Comme de petites libellules sur un air du temps , vous apparaissez .

    Splendides images du passé , pour venir m'apporter vos secrets .

    Un brin d'histoire à ma mémoire vous a rappelées .

    Et de vous savoir belles du ciel me regarder .

    Me donne cette envie de vivre avec vous cette belle journée .

    Muses de tous les plaisirs , du rêve et de la poésie .

    De la musique et de l'éloquence .

    Les mots avec vous prennent toutes leurs valeurs .

    Les émotions crées , nous vont droit au coeur .

    Vous savez , belles et gracieuses , par de magiques danses nous enchanter .

    Nous faire désirer , de vos corps de déesses .

    Que votre grâce fait vivre à nos yeux .

    Comédie ou tragédie , les moments gais ou tristes de notre vie .

    Dans le ciel les soirs d'été , nous vous espérons , comme les étoiles .

    Belles et attirantes , scintillantes et lumineuses , dans le ciel de nos rêves .

    En nos plus belles pensées , déesses de lumière en ce monde de rêve .

    O'u...! La poésie fait vivre de ses mots la terre entière .

    Vos chants d'amour et nos plaisirs sont les poèmes .

    Que vous , pour l'amour , avez écrits pour nous .

    Poètes et poétesses par vos dons distribués , en racontent l'amour , la vie .

    La vérité sur terre , donnent au monde la beauté a penser .

    Le rêve et les songes heureux de nos nuits , font la gloire de votre Paradis .

    Naissance éphémère dans nos esprits , vos noms sont mystères .

    Et en mémoire , gloire de notre instruction .

    Vous savez satisfaire toutes nos ambitions .

    Être et paraître à vos yeux juste et bon .

    Pour que votre histoire reste en nous .

    Révélation et récréation des esprits ,

    chant de gloire à la beauté de tous les sentiments .

    Poésie d'amour de nos rêves d'enfant .

    Chaque mot s'inscrit pour votre gloire au delà du temps ...!

    La musique en enchante les valeurs .

    Et chaque note au ciel apporte , cette touche aux couleurs de l'arc en ciel .

    L'harmonie de cette nature qui est , et fait notre vie


    12 commentaires
  • JOYEUSES PAQUES A TOUS

    Pâques du printemps,

    cloches sonnez, tressaillez

    C'est le renouveau que vous nous offrez,

    accueillez le retour des fleurs, de la nature en beauté

    L'amour dans les cœurs nous transfigure en gaîté.

    Pâques de la Résurrection, tu nous rappelles

    Ce grand retour à la Vie qui nous interpelle

    Et les œufs en chocolat pleuvent par milliers

    Mais le jaune en apparat nous séduit d'emblée.

    Soleil reviens-nous vite pour combler cette fête

    Viens réchauffer la terre, réjouir les poètes

    Et qu'à cette occasion se transmette la paix

    Le bonheur par l'amour, le plus doux des bienfaits !

    Le vêlage

    Un exploitant agricole est réveillé en pleine nuit par du chahut dans son étable.

    Il s'y précipite et se rend compte qu'une des vaches est en train de mettre bas.

    Alors qu'il aide l'animal, l'homme s'aperçoit que son fils âgé de quatre ans l'a rejoint et qu'il observe la scène avec une curiosité évidente...

    L'agriculteur hésite un instant et se dit finalement:

    " Je vais le laisser regarder et s'il a des questions, je lui répondrais. "
    Quand l'accouchement se termine enfin et que le petit veau se redresse malhabilement sur ses pattes, l'homme interroge son fils:

    " Alors Benoît, tu as des questions ? "
    - Oui j'en ai une papa, répond le fiston,

    à quelle vitesse il allait le veau quand il a percuté la vache ?


    11 commentaires
  • Baudelaire et La Fontaine

    Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible,
    Dont le doigt nous menace et nous dit : " Souviens-toi !
    Les vibrantes douleurs dans ton coeur plein d’effroi
    Se planteront bientôt comme dans une cible,

    Le plaisir vaporeux fuira vers l’horizon
    Ainsi qu’une sylphide au fond de la coulisse ;
    Chaque instant te dévore un morceau du délice
    A chaque homme accordé pour toute sa saison.

    Trois mille six cents fois par heure, la Seconde
    Chuchote : Souviens-toi ! - Rapide, avec sa voix
    D’insecte, Maintenant dit : Je suis Autrefois,
    Et j’ai pompé ta vie avec ma trompe immonde !

    Remember ! Souviens-toi, prodigue ! Esto memor !
    (Mon gosier de métal parle toutes les langues.)
    Les minutes, mortel folâtre, sont des gangues
    Qu’il ne faut pas lâcher sans en extraire l’or !

    Souviens-toi que le Temps est un joueur avide
    Qui gagne sans tricher, à tout coup ! c’est la loi.
    Le jour décroît ; la nuit augmente, souviens-toi !
    Le gouffre a toujours soif ; la clepsydre se vide.

    Tantôt sonnera l’heure où le divin Hasard,
    Où l’auguste Vertu, ton épouse encor vierge,
    Où le repentir même (oh ! la dernière auberge !),
    Où tout te dira : Meurs, vieux lâche ! il est trop tard ! "

    Charles Baudelaire, Les fleurs du mal

    La Fontaine

    Deux pauvres fourmis sont employées au service du nettoyage de la ville.

    Un jour, alors qu'elles balaient le trottoir, une Rolls blanche s'arrête à leur hauteur.

    Le chauffeur ouvre la portière arrière, et une cigale en descend, couverte de bijoux.

    - Mais je te reconnais, dit une des fourmis. Qu'est-ce que tu deviens ?
    - Ça marche très fort pour moi. Mon dernier disque est premier au hit-parade, je fais le Zénith le mois prochain et c'est déjà complet. Ensuite, je pars en tournée en Amérique. A un de ces jours les filles !

    Et tandis qu'elle s'éloigne, la première fourmi, tout en se remettant à balayer, dit à sa collègue :
    - Ce La Fontaine, quel idiot !

    je passe beaucoup de temps à chercher et à poster des tubes

    sur http://chouchounette4.eklablog.com

    mais je lis vos messages vous en remercie,

    et viendrai vous répondre dès que possible

    En attendant très bon week end à toutes


    7 commentaires
  • BON PRINTEMPS A TOUS

    PREMIERES VIOLETTES

    On dit qu’elles sont timides,

    Modestes, dans l’herbe humide,

    Pour moi, elles sont coquines

    Quand elles se cachent, mutines,

    Sous les feuilles complices.

    De leur parfum-délice

    Elles nous interpellent,

    Si fragiles et si belles.

    Dès le petit matin

    Toutes perlées de rosée,

    Leur délicat parfum

    Embaume ma journée.

    « Tu sais Jérémy, quand j'étais p'tit, maman me donnait un dollar et je partais à l'épicerie du coin. Je revenais avec une livre de beurre, une pinte de lait, 2 livres de pommes de terre, une livre de fromage, une livre de sucre, du pain et des œufs...

    Et Jérémy de lui répondre :

    « Y'avait pas de caméras de surveillance dans ce temps-là ?

    BONNE JOURNEE A TOUS VIVE LE PRINTEMPS

    ESSAYONS D'OCCULTER TOUTES CES HORREURS QUE L'ON VOIT ET ENTEND

    DANS CE MONDE DEVENU FOU


    9 commentaires
  • FAIS DE TA VIE .............

    Fais de ta vie une œuvre d'art.
    Que chaque instant de ce présent si précieux,
    Soit habillé de tes plus belles pensées,
    De tes actes les plus nobles.

    Fais de ta vie un hymne à la joie,
    Pénètres au plus profond de la matière,
    Et fécondes l'obscurité de pensées lumineuses,
    De fleurs de pensées afin d'ensemencer monde intérieur et extérieur.

    Sème les graines de ta destinée,
    D'une main heureuse,
    D'une main amoureuse,
    D'une main confiante, humble et généreuse.

    Qu'au travers de tes expériences terrestres,
    Puisses-tu faire vibrer ton âme,
    Telle une harpe céleste,
    Afin qu'elle prenne corps et s'exprime au sein même de la terre.

    Fais de ta vie une œuvre d'art,
    Et communique ton œuvre dans la matière,
    Matérialise les Idées célestes,
    Idéalise la matière terrestre.

    Que chacun de tes gestes,
    Que chacune de tes actions, de tes pensées,
    Portent en elles le sceau de ton âme,
    Et fleurisse dans l'Amour de l'éternel présent.

    Fais de tes rêves de lumière une réalité sans frontière,
    Sans préjugé, ni attache.
    Détaches-toi du futile trop servile
    Et croit sans hésiter, lentement et sûrement,
    Dans l'Inconditionnel Amour du temps, ton plus beau présent.
    « L'arbre ne peut prendre racine qu'à la Source »

    Alain Degoumois

    1. Si la marche et le vélo sont conseillés pour la santé, le facteur serait immortel

    2. Une baleine nage toute la journée, ne mange que du poisson,

    boit de l'eau et elle est...grosse.

    3. Un lapin court et saute et ne vit que 15 ans.

    4. Une tortue ne court pas, ne fait rien...pourtant vit 450 ans.

    ET VOUS ME DITES DE FAIRE DE L'EXERCICE ?


    9 commentaires
  • UNE JOLIE POESIE DE MON AMIE MARIE

    Un amour qui naît.

    Il était une fois un cœur tendre et gai

    Qui côtoya un cœur triste et désœuvré.

    Le cœur triste avait un grand besoin de gaité

    Et le cœur tendre, du réconfort à apporter.

    Dans ces deux cœurs la complicité est née,

    Les rencontres se sont faites plus rapprochées,

    L’absence était très lourde à supporter

    Et l’attirance avait ces deux cœurs aimantés,

    L’un sans l’autre, il ne fallait plus y penser.

    C’est ainsi que dans ces deux cœurs l’amour est né.

    Un bonheur immense les fait désormais rayonner.

    C’est le miracle de l’amour qui a opéré

    Le cœur triste a trouve le bonheur d’être aimé

    Et le cœur gai, le bonheur de partager.

    L’amour est le partage de chaque jour

    Donner de l’amour et recevoir en retour.

    Marie Laborde.

      

    ET UNE PETITE BLAGUE JE SAIS QUE VOUS AIMEZ CA

     Jacques dit à Jean Claude

     - "Tu viens boire l'apéro ? **
    - J'arrive, lui dit son voisin, le temps de rentrer mes poules !**
    - Il se met à appeler ses poules, l'une après l'autre, par leur prénom.

    - "Sophie, Nelly, Brigitte, Catherine, Patricia, Sylvie au poulailler ..."

     Et les poules rentrent toutes bien sagement à l'appel de leur prénom
    Jacques, tout surpris, demande à Jean Claude:
    - "Tu crois que cela marcherait avec mes lapins ?*
    Pourquoi pas, il s'agit de leur apprendre leur prénom !"

     Plusieurs mois passent.
    Jean Claude décide de rendre l'invitation à l'apéro .
    Jacques qui lui dit :
    - "Le temps de rentrer mes lapins !" Et il se met à les appeler...
    - "Rachid, Mohamed, Karim, Ahmed, Mouloud, Nordine au clapier !"
    Et les lapins, à l'appel de leur prénom , s'exécutent !

     Jean Claude lui fait alors observer :
    - Tu vois, ça marche aussi avec des lapins !
    - Mais, interroge-t-il, tu peux me dire pourquoi tu leur as donné des prénoms arabes? **
    Et Jacques de lui répondre :
    - Cela me fait moins de peine quand je dois les tuer !!!

     

    CE N'EST QUE DE L'HUMOUR !!! 

     


    6 commentaires
  • LA VIE EST UN POEME

    La vie est un poème vécu au jour le jour
    Avec ses joies,ses échecs, ses tristesses
    Ses amours et ses détresses
    Ses regrets en demi-jour
    Ses espérances aussi
    Ses combats réussis
    Ses vives amitiés
    Ses solidarités
    Ses renaissances
    Ses retours de valeur
    Ses désirs du meilleur
    Ses bouffées de fraicheur
    Ses envies de tout partager
    Avec au cœur la volonté d'aimer
    La vie est un poème vécu au jour le jour

    L'APPEL DE L'AMOUR

     C' est une jeune fille qui danse avec un jeune homme très entreprenant,

    il l'enlace de plus en plus fort. Tout d'un coup, la jeune fille s'exclame :

     - Mais calmez-vous 

      Le jeune homme :

      - Je n'y peux rien, c'est l'appel de l'amour ! 

      La jeune fille :

     -Je ne sais pas si c'est la pelle, mais le manche me gène !

     

     

     

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique